dimanche 9 février 2020

Flagrant délit de mensonge

D'après Alpiq, le promoteur a l'origine du projet du Bel Coster, la France "collabore" avec eux sur le projet :
Communiqué de presse


La commune de Jougne a voté contre le projet et fait recours à nos côtés auprès de la CDAP.

La préfecture du Doubs a émis un avis défavorable au projet et le préfet actuel avait bien confirmé vouloir suivre cet avis.

C'est ça la vérité ;)


Mise à jour du 03/03/2020 :
Alpiq a tranquillement mis à jour le contenu de son article sans indiquer de mise à jour.
Vous pourrez comparer la version initiale avec la version actuelle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire