dimanche 11 juillet 2021

La hauteur des éoliennes du Bel Coster et l'impact paysager

Une inspection locale a eu lieu sur site le 8 juin par le Tribunal Cantonal Vaudois. 

C'était l'occasion d'apprécier la hauteur des éoliennes. Pour cela, un drone équipé d'une lampe a été utilisé, aux emplacements des éoliennes 9, 7 et 2. 

Voici la hauteur envisagée des éoliennes du Bel Coster. 

Les photos sont prises depuis le Suchet :

Comme vous pouvez le voir, le temps était de circonstance : le ciel pleurait à grosses gouttes à la pensée de la destruction de ce site qui était discutée ce jour là. 

On peut cependant voir la hauteur hallucinante des éoliennes qui seraient situées juste devant le Mont d'Or, qu'elles dépasseraient d'ailleurs largement.

Face à ces images, on se demande dans quel esprit tordu ce projet est né et comment on peut encore se regarder dans un miroir lorsqu'on cautionne cela ?

Comment les autorités vaudoises peuvent-elles prétendre vouloir protéger leur patrimoine et leur paysage alors qu'on voit bien ici qu'avec le projet Bel Coster, elles souhaitent surtout les détruire ?

dimanche 13 juin 2021

Eoliennes et chauves-souris en Franche-Comté

Le schéma régional éolien de la région de Franche-Comté, publié en 2012, contient une perle suffisamment intéressante pour être partagée.

Un document de synthèse est consacré au thème des chiroptères, enjeu très important dans le développement de l'éolien : Synthèse sur les chiroptères

 Malgré l'importance de la région en matière de chauves-souris et la nécessité de leur conservation : "En  France,  la  législation  protège  toutes  les  espèces  de  chiroptères  et  leurs  habitats. 34 espèces sont connues sur le territoire national et 28 espèces sont présentes  en  Franche-Comté,  cette  richesse  lui  conférant  un  statut  de  région  «importante» en France avec les régions méditerranéennes." 
(8 des 17 espèces de mammifères menacées en France sont des chauves-souris)

Ce document indique noir sur blanc :  

"Compte  tenu  de  la  couverture  de  la  quasi-totalité  de  la  Franche-Comté  par  des  enjeux  chiroptérologiques,  le choix a été fait de ne pas réaliser une  carte  des  enjeux  avec  zones  de  vigilance."

Tant pis pour les chauve-souris, on va essayer d'implanter partout sur le territoire franc-comtois des éoliennes industrielles nuisant à leur sauvegarde.

Une démonstration évidente du sacrifice des chauves-souris sur l'autel des éoliennes industrielles, comme le déplore le portail sur les espèces menacées.

jeudi 10 juin 2021

Les élus refusés de participer à l'inspection locale : ils réagissent

Mardi dernier avait lieu l'inspection locale au Suchet.

Les élus ainsi que les représentants des collectivités locales avaient demandé d'y participer afin de nous soutenir et de pouvoir exprimer nos griefs.

Cette demande a été refusée par Madame la Juge.

Elle avait également refusé de venir sur le territoire français afin d'apprécier les aspects paysagers et les impacts qu'un tel projet aurait sur Jougne et sa région.

Les élus expriment donc leur déception :

24 heures

La presse du Doubs

Ma commune

Plein air

Villages FM 

Vent des maires

samedi 22 mai 2021

Journée internationale de la biodiversité

Aujourd'hui a lieu la journée internationale de la biodiversité.

Milan royal devant le Suchet

Belle occasion de rappeler que l'implantation de sites industriels dans des endroits préservés n'est pas écologique et nuit à l'environnement et à la biodiversité.

"À mesure que nous empiétons sur la nature et que nous épuisons les habitats vitaux, le nombre d’espèces en danger ne cesse de croître. L’humanité et l’avenir que nous voulons ne sont pas à l’abri."
Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres (2020)

L'exemple du Jura, dont l'ambition suisse est de transformer ce massif en zone industrielle avec des impacts conséquents sur l'environnement et la biodiversité, représente bien cette aberration écologique.

Soulignons les oppositions de certaines associations environnementales aux projets éolien comme le projet Bel Coster, dont les enjeux environnementaux sont largement minimisés dans les études du porteur du projet - la DREAL de Franche-Comté indique à propos du projet que "les enjeux sont systématiquement qualifiés de faible dans le dossier ce qui ne permet pas de les hiérarchiser" et qu'elle "ne partage pas cette qualification des enjeux".

Nous vous recommandons vivement la lecture de leurs avis sur le projet :

Par contre, il est devenu urgent d'alerter sur le mutisme des autres organisations de défense de l'environnement comme WWF, LPO, UICN, Greenpeace, etc. ainsi que les partis politiques écolos.

Certains d'entre eux (Greenpeace par exemple, eux-mêmes promoteur éolien et les partis écolos comme les Verts vaudois) encouragent même le développement de cette filière industrielle qui on le sait, se fait au détriment de l'environnement

Dès lors, il est important d'alerter que la dégradation de l'environnement et la perte de biodiversité sont des enjeux bien plus inquiétants que la lutte pour le climat.

Et heureusement, sur ce point, les alertes commencent à se multiplier :

dimanche 2 mai 2021

Retour sur l'avis du préfet

Histoire de se remettre en mémoire les mots forts qui avaient été adressés par le Préfet du Doubs dans son courrier aux autorités suisses, nous vous rappelons cette phrase qui résume bien la situation :

La sous-estimation de plusieurs enjeux et l'apparente dissymétrie de traitement entre les enjeux suisses et français.

 

Le dossier des porteurs du projet est en effet honteux : une multitude d'enjeux sont minimisés ou manquants.

"Je ne vois pas d'impacts avec ce projet"

Le plus inquiétant et le plus scandaleux, c'est l'acceptation du dossier par les services du canton de Vaud. Il est même indiqué dans le tableau de synthèse sur lequel se base le canton pour effectuer la pesée d'intérêts et développer son plan directeur que l’impact paysager et environnemental ne tient pas compte de la France.

"Oui, oui, je suis satisfait de la réponse"

 

De nombreux impacts pour la France sont "oubliés", par exemple :

  • la source d'eau potable de Jougne,
  • la station d'Entre-Les-Fourgs,
  • l'activité touristique de la région,
  • les effets des infrasons sur la population,
  • les effets cumulés avec les autres projets éoliens,
  • les monuments historiques et le patrimoine,
  • la baisse de valeur des biens immobiliers,
  • les dangers et la sécurisation du site,
  • la perte d'attractivité de la région,
  • et bien sûr l'avis de la population française et l'acceptation locale.

 

 

De nombreux impacts sont minimisés, par exemple :

  • l'effet de surplomb impactant Jougne et Entre-Les-Fourgs,
  • l'impact paysager,
  • les porteurs ont décidé de ne pas considérer les chalets Piagrette et Caffode comme habitations et donc ne respectent pas les distances minimales,
  • les études sur la biodiversité et en particulier sur l'avifaune et les chiroptères sont insuffisantes,
  • l'éloignement de la frontière est insuffisant,
  • les études de bruit sont insuffisantes.

 

Autant de lacunes et une sous-évaluation systématique, c'est un festival.

Il n'y a qu'un seul enjeu qui a été exagéré : la production ;)

 

Retrouvez le dossier du projet et le courrier du Préfet du Doubs sur la page Documents

mardi 27 avril 2021

Refuser les projets éoliens dans la région

Plusieurs communautés de communes et villages combattent le démarchage anarchique des promenteurs éoliens en votant ou définissant des règles excluant tout projet d'éoliennes.

Montluçon Communauté (Allier)

Communauté de Communes de la Picardie Verte

Communauté de Communes de l'Oise Picarde

Ligueil, Bournan, Cussay et Civray-sur-Esves, en Sud Touraine

Villedieu dans l'Indre

Ferrière-Larçon dans l'Indre-et-Loire

Boivre-la-Vallé dans la Vienne

Drefféac en Loire-Atlantique

Crulai dans l'Orne

Parc du Perche

 

Interview de Madame Pistre, membre du collectif "Vent des maires" sur les motions prises par sa commune et le parc du Perche : Sud Radio


La communauté de communes Lacs et montagnes du Haut-Doubs ainsi que les autres communautés de communes du Haut-Doubs seraient bien inspirées de faire la même chose.

J'invite tous les lecteurs à solliciter les maires de nos villages et à les inviter à faire de tels votes et ainsi faire passer le message aux promenteurs que nos territoires ne sont pas des zones industrielles à vendre.

Il vaut mieux prévenir que guérir.

 


 

dimanche 25 avril 2021

Gites et éoliennes : compatibles ?

Comme nous l'avons déjà évoqué, les études sur le tourisme dans les endroits où des éoliennes industrielles sont visibles montrent un impact important sur le tourisme.

Autant les gens ne veulent pas habiter à proximité de sites industriels bruyants, moches et nuisibles, autant vous comprenez bien qu'ils en voudront encore moins en vacances !

Les vacances, c'est pour se détendre, passer des moments tranquilles et profiter du lieu que l'on vient visiter.

Et si on recherche l'authenticité et la beauté des paysages, comme dans le Haut-Doubs, est-ce que l'on vient profiter d'un site industriel gigantesque et clignotant de jour comme de nuit ?

Ludovic Duris, responsable d'un relais des gîtes de France, y répond et nous explique qu'un gîte à proximité d'éoliennes industrielles n'est pas éligible aux critères établis par gîte de France, dont l'expérience dans le tourisme n'est plus à démontrer.

Si vous avez un gîte dans la région, c'est le moment de vous battre à nos côtés.