vendredi 10 juillet 2020

Crise économique : le financement de l'éolien même pas remis en cause ?

La crise économique liée au coronavirus nous montre que la politique de subventions de l'éolien est une hérésie :
  1. Le prix de l'électricité sur les marchés a chuté pendant le confinement (moins d'activité)
  2. L'électricité continue à être produite par l'éolien (quand il y a du vent) et oblige EDF à l'acheter au prix fort (prix subventionné)
  3. Résultat : l'éolien nous coûte encore plus cher que d'habitude (1 milliard d’euros en 4 mois de confinement)
Maintenant, si nous regardons les décisions prises ces dernières années et les mettons en rapport avec la crise sanitaire à laquelle nous faisons face et toutes les difficultés rencontrées (manque de masques, de lits, de gel hydroalcoolique, personnel médical en détresse depuis plusieurs mois/années, etc.) :
  • 120 milliards investis ou en cours d'investissement dans le développement de l'éolien terrestre
  • 8 milliards de baisse de budget de la santé
"seulement 25 % des éoliennes coûtent autant que la remise à niveau de la totalité de notre système de santé, estimée à 30 milliards minimum." (Economie matin, à lire !)

Et avec la crise économique qui commence, l'Etat a déjà prévu de soutenir massivement l'économie ("quoi qu'il en coûte"). Comme il s'agit d'argent public et que la situation va être critique, on peut se demander si continuer à dépenser des sommes colossales dans des éoliennes produites à l'étranger est vraiment une bonne idée. Pourtant, c’est bien ce qu’a décidé notre gouvernement en catimini pendant le confinement (cf. Boulevard Voltaire).

Tout ça, pour enrichir des fonds d’investissement et des fabricants étrangers :




De là à supposer que c’est de l’escroquerie en bande organisée, il n’y a qu’un (tout) petit pas ;)


Des voix s'élèvent pourtant, comme celle d'Olivier Delamarche (Analyste financier): Youtube

Celle de Jean-Marc Jancovici (Ingénieur consultant en énergie / climat) : Youtube

Celle de Jean-Louis Butré (président de la FED) : Sud Radio

Celle de Drieu Godefridi (président de l'Institut Hayek) : Contrepoints

Ou encore celle de Louis Marin (pseudonyme de Fabien Bouglé, lanceur d’alerte écologiste français) : Economie Matin

La question est même officiellement posée au gouvernement par le député José Evrard : Assemblée Nationale

Sans surprise, le dilemme est le même en Suisse : Le Temps

Sauf qu’en Suisse, la confédération, contrairement au gouvernement, met un frein aux subventions dans l’éolien au profit d’autres solutions comme le photovoltaïque ou l’hydraulique dans sa révision de la loi sur l’énergie.

Il serait d’autant plus dommage qu’un attrappe-couillons comme le projet Bel Coster soit l’un des seuls projets éoliens parvenant à voir le jour en Suisse et vienne nuire aux habitants français.

Supprimer totalement les subventions pour l’éolien serait la meilleure solution pour les contribuables que nous sommes.

N’hésitez pas à signer la pétition de la Fédération Environnement Durable : Pétition


Adhérer pour nous soutenir (nous n'avons pas les subventions de l’Etat nous)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire