samedi 23 janvier 2021

Ministère de l'écologie : 50 ans et il détruit aujourd'hui ce qu'il défendait autrefois

 Le premier ministre français de la protection de la nature et de l’environnement, Robert Poujade (1928-2020), avait été nommé en janvier 1971 par Georges Pompidou.

 Les missions des ministres de l'écologie ont bien changé depuis 1971 puisque, Robert Poujade, ministre délégué à la protection de la nature et à l’environnement avait eu pour mission « d’assurer la protection des sites et paysages, d’améliorer l’environnement et le cadre de vie, de prévenir, réduire ou supprimer les pollutions et nuisances de toutes sortes, qu’elles résultent des particuliers ou qu’elles proviennent des équipements collectifs, des grands aménagements ou d’activités agricoles, commerciales ou industrielles.»
 
Dans son livre « Le Ministère de l’impossible », il écrivait : « défendre des biens qui jusqu’à présent – espaces verts, rivières, paysages, silence – n’intéressaient pas les plus puissants des groupes de pression, sauf lorsqu’il s’agissait de leur destruction (…) ; heurter de front ou de biais des hommes et des intérêts puissants »
 
Il est intéressant de noter que Madame Pompili et ses récents prédécesseurs mettent tout en oeuvre pour justement détruire les sites et les paysages, dégrader l'environnement et le cadre de vie, augmenter les pollutions et nuisances sonores et visuelles avec des sites industriels éoliens.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire