samedi 9 janvier 2021

Pas d'électricité éolienne quand on en a tant besoin

 

Ce mois de janvier 2021 est très intéressant pour montrer l'inutilité des éoliennes industrielles.

Les éoliennes industrielles sont en berne sur toute l’Europe alors que la demande bat des records.
En France, elles produisent moins de 1 GW pour une puissance installée de 16 GW. (https://www.rte-france.com/.../la-production-delectricite...).
 
Mix électrique français le 7 janvier 2021

 
En Allemagne, elles produisent 5.5 GW pour une puissance installée de 62 GW.
 
La France, en plus de sa propre production à partir de gaz et de charbon (respectivement 2GW et 8GW), est contrainte d’importer de l’électricité depuis l’Allemagne pour pallier la production (l’équivalent de la production de la centrale nucléaire de Fessenheim) (https://www.electricitymap.org). 
 A un prix 3 fois supérieur au prix moyen : quitte à acheter de l'électricité sale, autant la payer le prix fort.
 
En effet 40% du mix électrique allemand est produit par le charbon et le lignite, entraînant de fortes émissions de gaz à effet de serre et particules fines (qui entraîneront de facto des milliers de morts par pollution atmosphérique et une accélération du réchauffement climatique) (https://energy-charts.info/charts/power/chart.htm?l=en&c=DE).
 
Les opérateurs redoutent maintenant un black-out et nous demandent de réduire notre consommation.
 
 
Barbara Pompili, notre actuelle Ministre de la Transition Ecologique (et non Ministre de l'Energie, heureusement) nous annonçait que nous étions en retard.
 
En retard pour quoi exactement ?
Si c'est pour générer du CO2 et des particules fines après avoir investi des milliards dans les éoliennes industrielles, alors oui l'Allemagne a une grosse longueur d'avance sur nous.
Mais sans aucun doute, notre gouvernement, avec toute la cohérence qu'on lui connaît, va accélérer le développement de cette filière inutile et tellement mal acceptée, à raison, par les Français.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire