lundi 19 avril 2021

Attention : forages au Bel Coster

Les préparatifs pour les forages sur le Bel Coster ont débuté :

 

Des engins de chantier pour faire des forages dans un endroit préservé, ça semble ne poser de problème à personne.

  1. Le projet est bloqué au tribunal cantonal et a peu de chance de voir le jour (après, on n'est pas à un scandale près...)

  2. La région est occupée par le grand tétra, dont la tranquillité est primordiale à sa sauvegarde et à sa survie.

  3. L'ARS interdit aux Français de faire des travaux sur la zone de captage de la source des bonnes eaux, située à quelques centaines de mètres, juste de l'autre côté de la frontière.

  4. Les hydrogéologues ont confirmé que les éoliennes représentaient un risque pour la source (le risque zéro n'existe pas de toute façon).

Et malgré tout ça, on va faire des forages sur le Bel Coster. 

Y a pas plus urgent et intelligent ? Sérieusement ?


Sans oublier que la préfecture du Doubs "collabore" pour mener ces études. Dans quel intérêt ? Celui d'un promenteur industriel ?

L'avis du préfet qui est défavorable comprend de nombreux arguments :

- proximité avec Jougne et Entre-les-Fourgs

- proximité avec le Mont d'Or et la station de Métabief

- proximité avec des chalets d'alpage habités (Piagrette et Caffode)

- effet de surplomb sur Jougne et Entre-les-Fourgs

- pas d'étude acoustique

- exposition aux ombres clignotantes

- impacts sur le paysage

- pas d'étude sur les effets cumulés avec les autres projets

- impacts sur le patrimoine

- pas d'étude sur la sécurité

- pas d'étude sur la source des Bonnes Eaux

- études lacunaires sur l'avifaune et les chiroptères

- impacts sur le tourisme

Et globalement, le préfet indique que les études sont lacunaires et dénonce une sous-estimation des enjeux et une apparente dissymétrie de traitement entre les enjeux suisses et les enjeux français.

Les arguments sont encore plus nombreux dans le rapport du commissaire-enquêteur.

 

Tous ces points ont pourtant été mis à la poubelle par le canton de Vaud.

Et maintenant le canton de Vaud (et Alpiq) pensent qu'ils vont faire des forages et que leur projet va pouvoir se faire ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire